métier indépendant d'avenir

Métier Indépendant D’Avenir [Devenir Community Manager]

Le métier de community manager est apparu grâce à l’avènement des réseaux sociaux. Le besoin d’avoir un community manager provient justement de cette nécessité d’assurer une bonne gestion de la communauté sur ces médias sociaux. Tu l’as sûrement deviné, les réseaux sociaux constituent le lieu de travail du community manager. Par ailleurs, ses attributions, son domaine d’intervention, ses objectifs ainsi que son profil type sont bien déterminés. Qu’est-ce qu’un community manager ? En quoi ce métier constitue-t-il un métier indépendant d’avenir ? Suis-moi pour en savoir plus.

La community manager : qui est-ce réellement ?

La community manager, pour faire simple, est une professionnelle qui rapproche une marque de ses consommateurs. Plus particulièrement elle rapproche les internautes via les réseaux sociaux. Elle travaille, de façon générale, pour les agences digitales, les agences de communication, les annonceurs ou encore les entreprises. La possibilité existe également de proposer ses services à des clients à son propre compte.

Étant donné qu’elle est la garante de la réputation d’une marque, la community manager doit pouvoir animer les communautés de cette dernière. Il est important de préciser qu’il s’agit de communautés virtuelles. Celles-ci évoluent grâce aux contenus et d’autres moyens utilisés par la CM (abréviation pour community manager).

À travers ces nombreuses missions, il peut arriver que la community manager travaille en amont sur des stratégies de communication qui, par la suite, seront déployées sur les plateformes. Aussi, cette spécialiste du web interagit avec les membres des communautés qu’elle gère en répondant à leurs questions. Sans aucun doute, il s’agit du meilleur moyen pour créer des liens et renforcer la confiance.

Elle agit, par ailleurs, comme modératrice de propos tenu par sa communauté. Cette modération, en réalité, ne consiste pas à modifier les commentaires offensants. Il sagit plutôt de faire respecter la charte en évitant les écarts de comportement.

Au nombre des tâches de la community manager, il y a la mise en place de stratégies pour la fidélisation des clients, la rédaction de contenu, la veille concurrentielle, la contribution à l’amélioration de l’e-réputation de la marque… De par l’importance de son rôle, le community management constitue un réel métier indépendant d’avenir.

Les missions d’une community manager

La community manager assure de nombreuses missions plus importantes les unes que les autres.

Animation de la communauté

La community manager, comme dit plus haut, est la porte-parole de la marque. En réalité, c’est elle qui maintient le contact entre le public et l’entreprise sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram, etc… Dans ce cadre, elle s’occupe des commentaires, du contenu sur les plateformes, de la modération ou de l’organisation de jeux-concours ou de sondage.

Toutes ces actions sont menées dans l’objectif de faciliter la fédération de la communauté, la valorisation de l’image de la marque et la diffusion des informations sur l’actualité de l’entreprise.

Participation à la stratégie de communication

Concernant la participation à la stratégie de communication, la community manager joue un rôle de premier plan. Ici, elle doit procéder à l’identification des plateformes présentant un intérêt et participe à la définition de l’image de marque. Elle s’occupe aussi de la définition des objectifs de communication et du choix des indicateurs servant à qualifier et quantifier la communauté.

Les entreprises ont un réel besoin au niveau stratégique. C’est une des raison pour lesquelles on considère le community management comme un métier indépendant d’avenir.

Réalisation du suivi des actions

L’action de la CM concerne également les opérations, car elle doit déterminer à quel point les actions marketing et de communication web sont efficaces. Par ailleurs, elle a à sa charge l’analyse de la notoriété et de la perception de la marque, le suivi de l’évolution de l’audience et de la communauté ainsi que la réalisation d’un reporting régulier des opérations réalisées.

Métier indépendant d’avenir : Qui sont les clients de la CM ?

Les principaux clients d’une community manager sont les agences ou les entreprises directement.

  • Les agences

Les agences événementielles, de communication ou de contenu constituent de bons clients pour une community manager. Pour eux, elle s’occupe de façon générale des réseaux sociaux des différents clients de l’agence. Elle intervient dans la plupart des cas en tant que prestataires externe.

  • Les entreprises

La marque elle-même, sans l’entremise d’une agence, peut employer la community manager. Dans ce cas, ce sont principalement les grandes entreprises qui peuvent faire recours à ses services. Au sein de plus petites structures aussi on peut avoir besoin d’elle quand ses compétences en réseaux sociaux ne sont pas présentes au sein de l’entreprise.

La structure juridique pour la community manager

Il est capital que tu fasses le choix d’une structure juridique avant de commencer à offrir tes services en tant que community manager. Le plus souvent, le freelance est privilégié. Or, cela ne renvoie à aucun statut, mais plutôt à des régimes de microentreprise qui profitent d’innombrables avantages tels que les modalités de création et de gestion simplifiée de l’activité.

La microentreprise, en soi, ne correspond pas à une forme juridique. Il s’agit d’un régime social et fiscal auquel sont soumises les petites entreprises individuelles. Étant donné qu’ils sont des micros entrepreneurs, les community managers sont placés sous le régime de micro-social simplifié.

De ce fait, elles doivent s’acquitter d’un prélèvement social libératoire calculé sur la base du chiffre d’affaires réalisé. Il est toutefois possible à cette manager de communauté de prioriser le régime de droit commun des salariés.

Métier indépendant d’avenir : Les avantages

De la possibilité de limiter ses frais à la gestion du temps en passant par la liberté de mouvement, le métier de community manager en indépendant présente de nombreux avantages.

Liberté digitale

Accède à la Masterclass Gratuite

Prends ta liberté et pars voyager grâce à ton téléphone​

Le travail à domicile

Le métier indépendant d’avenir de community manager favorise le travail dans un environnement familier. En effet, tu as la possibilité de travailler depuis chez toi. Ceci représente un réel avantage si tu préfères travailler dans le confort de ton intérieur.

La possibilité de limiter ses frais

En optant pour le community management, tu auras également la possibilité de limiter tes frais. Cet avantage est une conséquence directe du travail à domicile. En effet, tu pourras faire des économies sur les transports, les repas à l’extérieur, les frais de garderie, nounou… À domicile, tu ne vas gérer que les frais d’électricité et de nourriture pour la préparation de tes repas.

La gestion du temps

Sans aucun doute, la gestion de temps est un avantage, surtout si tu es organisée. Lorsque plusieurs activités doivent être conciliées, il est indéniable qu’en étant à ton compte, il sera plus facile de gérer son temps. Tu pourras ainsi plus facilement concilier tes RDV personnels et professionnels et tu gèrera ton emploi du temps comme tu le souhaites.

La liberté de mouvement

Avec la liberté de mouvement conférée par ce métier indépendant d’avenir, tu peux aussi décider de travailler tout en voyageant à travers le monde en devenant nomade digitale. C’est d’ailleurs ce que je t’explique plus en détails dans ma masterclass gratuite. C’est une opportunité unique de découvrir le monde tout en gagnant ta vie.

Les formations pour devenir community manager

Il faut reconnaître que le métier de community manager n’est pas réglementé. Dans ce contexte, il est bel et bien possible de devenir auto-entrepreneure sans diplôme spécifique dans ce métier. Toutefois, pour assurer à bien tes missions, il est conseillé de suivre une formation spécialisée. C’est le seul moyen d’acquérir toutes les connaissances nécessaires. Par ailleurs, cela constitue une garantie pour les clients quant à tes compétences.

Dans la majorité des cas, les spécialistes du community management proviennent des filières généralistes. Il y a notamment le marketing, le journalisme, la relation publique, et même les sciences humaines. Aussi, elles disposent d’une licence ou d’un Master 2 pour la plupart.

Depuis peu, la possibilité existe de suivre une formation spécifique de community manager. S’agissant des diplômes les plus réputés, on peut citer la Licence Community manager et animateur de blog de l’EEMI, la Licence professionnelle e-commerce et marketing numérique, parcours communication digitale de l’Université Lyon III, le Master 2 Communication et community management de l’INSEEC…

Les qualités requises pour devenir community manager

Si tu es curieuse, tu as toutes les chances de percer dans ce métier indépendant d’avenir. En effet, tu dois nécessairement aimer apprendre de nouvelles choses. Il faudra agir avec un esprit curieux pour mettre la main sur les tendances qui ont actuellement le vent en poupe.

Outre la curiosité, la bonne community manager doit être polyvalente et créative. En tant que community manager, il est nécessaire que tu sois au courant des dernières nouveautés des réseaux sociaux en ce qui concerne ton entreprise cliente. Tu dois avoir un œil sur toutes les plateformes et savoir proposer du contenu qualifié. Par ailleurs, tu seras appelée à faire face à des stratégies digitales concurrentes. Pour cette raison, tu dois être attentive pour offrir des contenus empreints d’originalité et d’inventivité.

L’évaluation de la pertinence et la connaissance du web marketing ne sont pas à négliger non plus. Pour ton activité, tu dois faire preuve de réactivité et d’attention s’agissant des remarques des internautes. L’établissement d’un lien entre la marque et les clients reste ton objectif principal. Toutefois, il ne sera pas nécessaire de répondre à tous les commentaires.

Pour finir, la community manager doit avoir des qualités rédactionnelles et savoir-faire de la veille. Tout d’abord, tu dois avoir un français irréprochable et être à l’aise à l’écrit. En effet, tu seras amenée à produire du contenu pour fédérer toute une communauté autour d’une même cause.  

Par la suite, dans le but de devenir une community manager accomplie, il faut que tu apprennes à régulièrement faire de la veille sur la toile. De cette manière, tu pourras être toujours au fait des nouveautés dans ton secteur. Toutes ces qualités sont d’une nécessité évidente pour la réussite des différentes missions.

Métier indépendant d’avenir : Les évolutions de carrière d’une CM

Le community management représente un vrai métier indépendant d’avenir, car les ouvertures sont nombreuses. Elles sont même très prometteuses pour les plus assidues et les plus impliquées.

Les perspectives d’évolution en entreprise

Il arrive souvent que les entreprises intègrent dans leur organisation le métier de community manager. Dans ces conditions, des évolutions en interne pour ce poste peuvent apparaître. Les perspectives viennent logiquement suivant les compétences de l’animatrice de communauté.

Experte des activités sur les réseaux sociaux, cette dernière peut devenir la directrice du pôle web de l’entreprise. Par ailleurs, la community manager peut s’ouvrir à d’autres domaines dans l’entreprise. De par ses interactions avec les membres de la communauté, elle peut opter pour les ressources humaines.

Cette professionnelle peut également devenir une bonne commerciale. Pour finir, elle peut assurer des missions de communication et de marketing de l’entreprise, physique ou sur le web.

Les opportunités personnelles

Outre les opportunités dans le cadre d’une entreprise, la community manager bénéficie de perspectives d’évolution en freelance. Elle peut par exemple fonder sa propre agence de communication. Il tient également de préciser que les revenus, étant souvent en hausse avec le statut freelance, peuvent augmenter selon les réalisations. Ainsi, elle peut investir, sur le web ou physiquement.

Par ailleurs, la community manager peut apprendre d’autres métiers sur la toile. À force d’animer les communautés, elle peut devenir influenceuse, et même éditrice.

Un métier durable ?

Le community management est, sans aucun doute, est un métier indépendant d’avenir. Tout dépend aussi du profil de celle qui va se lancer dans cette aventure. Pour une étudiante en marketing, en communication ou en multimédia et Internet, il est possible de réaliser une alternance entre cours présentiel et travail à mi-temps en freelance. C’est une option qui permettra d’accroître ses connaissances sur le terrain et d’intégrer ce poste à terme.

Inversement, pour celles qui travaillent déjà dans le domaine, il serait préférable de continuer les études et ainsi espérer décrocher une promotion. En freelance, ces surplus de formation ne feront que développer les compétences.

En somme, le community management offre à la professionnelle de nombreuses perspectives d’action. De plus, étant donné que le champ d’action concerne les réseaux sociaux, il est possible de dire qu’il s’agit d’une profession durable.

Métier indépendant d’avenir : Conclusion

Avec le boum d’internet et des réseaux sociaux, il est évident que l’on peut considérer le community management comme un métier indépendant d’avenir. Le besoin des entreprises ne fait qu’augmenter et les CM ont de beaux jours devant eux.

De plus la liberté procurée par le statut d’indépendant attire de plus en plus de monde. D’ailleurs si tu veux apprendre comment tu pourrais exercer ce métier tout en voyageant à travers le monde, j’ai créé une masterclass gratuite qui t’explique tout. Clique sur le line ci-dessous pour y accéder.

Liberté digitale

Prends ta liberté et pars voyager grâce à ton téléphone​

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.