devenir community manager

Devenir Community Manager [Ce qu’il faut savoir]

Le web et le digital sont très intéressants sur de nombreux aspects lorsque l’on souhaite se lancer ou se reconvertir professionnellement. Découvre ce qu’il faut savoir si tu cherche à devenir community manager. Véritable artisan des réseaux sociaux, cet expert permet de donner une véritable assise à la notoriété d’une entreprise.

Qu’est-ce qu’un community manager ?

Le community manager est un métier qui a connu une véritable ascension grâce au développement récent des réseaux sociaux. En tant que gestionnaire de communauté, ce professionnel se positionne comme le garant de la réputation et de l’engagement à l’égard d’une marque sur les réseaux sociaux et sur le web.

En ce sens, de nombreuses missions incombent au community manager :

  • Construction d’une stratégie d’e-réputation
  • Développement de la stratégie de communication
  • Animation d’une communauté
  • Fédération d’une communauté et modération des interactions
  • Mise en place et développement des projets web

Le community management est englobé dans la catégorie des professions libérales non réglementées. De ce fait, tu as bel et bien la possibilité de devenir community manager autodidacte. Toutefois, il faut que tu saches qu’une formation auprès d’un expert est primordiale. Ainsi, tu seras apte à fournir à tes clients des prestations qualifiées.

Quelles sont les qualités d’un community manager ?

Les qualités telles que la polyvalence, la créativité, la maîtrise rédactionnelle sont essentielles pour devenir community manager.

La polyvalence

En tant que community manager, il est nécessaire que tu sois au courant des dernières tendances sur les réseaux sociaux en ce qui concerne ton entreprise cliente. Tu dois avoir un œil sur toutes les plateformes et savoir proposer du contenu qualifié. Tu devras être capable de t’adapter selon tes projets pour suivre ces grandes tendances;

La créativité

Sans aucun doute, tu seras appelée à faire face à des stratégies digitales concurrentes. Pour cette raison, tu dois être attentive pour offrir des contenus empreints d’originalité et d’inventivité. Ce sont tes idées qui permettrons à ton contenu d’être engageant pour la communauté d’abonnés.

L’esprit d’analyse

Pour ton activité, tu dois faire preuve de réactivité et d’attention s’agissant des remarques des internautes. L’établissement d’un lien entre la marque et les clients reste ton objectif principal. Toutefois, il ne sera pas nécessaire de répondre à tous les commentaires.

De plus, il faudra que tu saches analyser et interpréter les différentes données. Cela te permettra de savoir quelles actions sont les plus efficaces afin d’en tirer parti.

La connaissance du web marketing

Pour devenir community manager à succès, il te faudra être à l’aise avec certaines compétences liées au web. Tu devras comprendre les grands principes du marketing digital et, bien entendu, être experte en réseaux sociaux.

Cependant, pas d’inquiétudes car ce sont des compétences qui peuvent s’apprendre rapidement si tu débutes.

Les qualités rédactionnelles

Si tu es à l’aise à l’écrit, alors c’est très bien. En effet, tu seras amené à produire du contenu pour rallier toute une communauté autour d’une même cause. Tu devras donc faire preuve de vraies capacités rédactionnelles.

Devenir community manger : Les différentes étapes

Pour devenir community manager, il est nécessaire de suivre certaines étapes. Elles sont d’une importance capitale et te conduiront vers le succès .

La formation sur les réseaux sociaux

Si ce métier t’intéresse, tu dois nécessairement te former. C’est la seule manière d’avoir les compétences nécessaires pour développer ton activité de freelance. Il est nécessaire que tu aies une maîtrise parfaite du domaine avant de procéder à la création de ton entreprise.

De nombreuses aptitudes, dans ce domaine, sont indispensables. Tout d’abord, il y a les compétences techniques. Elles prennent en compte la maîtrise d’outils techniques, la création d’un compte professionnel ou la planification de posts.

Les compétences créatives, ensuite, ne sont pas à négliger. À ce niveau, sont considérées la création de visuels attrayants et de photos professionnelles ainsi que la rédaction de légendes persuasives.

Par ailleurs, les compétences sociales, stratégiques et en marketing sont à acquérir. Elles englobent l’animation d’une communauté, la gestion de bad buzz, la stratégie de contenu, la stratégie de vente, l’identification du client idéal, la création d’une offre différenciée…

En ce qui concerne la formation, plusieurs choix sont à ta disposition. Tu peux privilégier une formation en ligne ou faire le choix d’un coach pour te faire accompagner. Par ailleurs, tu as la possibilité d’opter pour les contenus gratuits ou d’apprendre sur le tas. L’essentiel, c’est de prioriser l’approche qui se conforme le mieux à tes attentes.

La création d’une microentreprise

Pour devenir community manager en freelance, tu devras créer ta mircoentreprise (ou auto-entreprise). C’est, sans aucun doute, la meilleure option quand on souhaite se lancer rapidement et à moindres frais. Certains pensent que la création d’une entreprise fait plus pro mais il n’en est rien.

Comme tu t’en doutes, la gestion d’une entreprise n’est pas de tout repos. Si tu décides de te lancer, privilégie la microentreprise pour débuter.

Liberté digitale

Accède à la Masterclass Gratuite

Prends ta liberté et pars voyager grâce à ton téléphone​

La définition d’un client cible

Outre la formation et la création d’une entreprise, il est indispensable que tu définisses ton client cible. L’offre et les tarifs doivent également être pris en compte. Ainsi, ton objectif sera dans ton viseur. Dans ces conditions, tu bénéficieras d’une certaine sérénité lors de tes premiers pas dans l’univers du community management.

En ce qui concerne le choix du client cible, tu dois réfléchir au type d’entreprise qui peut recourir à tes services. Il est important que tu détermines une seule catégorie de clients. Tu peux, par exemple, choisir les restaurants, les infropreneurs, les marques de bijoux, les cabinets comptables…

Cette tâche est essentielle dans la mesure où elle facilite la construction de ton offre et l’identification des services qui peuvent servir aux prospects. Tu dois le savoir, la même prestation ne peut pas être proposée à la fois à un menuisier et à un coach business.

La construction de ton offre

Après la définition de ton client cible, tu dois mener une réflexion sur ton offre. C’est également une étape importante pour devenir community manager. Dans ce cadre, il va falloir déterminer le problème principal de ton client.

En tant que social media manager, il existe des blocages précis que tu dois pouvoir lever. Tout d’abord, il se peut que ton client n’arrive pas à dénicher des prospects réguliers pour la vente de ses services en ligne. Un autre scénario concerne le fait que le client ne dispose, tout simplement, pas des compétences nécessaires pour gérer ses réseaux sociaux.

Une fois que tu arrives à identifier le problème de ton client cible, tu réfléchis simplement sur la solution convenable pour le résoudre. En rassemblant tes meilleures compétences en social media manager, tu auras une certaine facilité à proposer l’offre idéale à ton client. Avec un client bien déterminé et une offre adaptée, tu possèdes toutes les armes pour percer dans le monde du community management.

L’élaboration de tes tarifs

Une autre étape sur la route pour devenir community manager concerne la fixation de tarifs. C’est un problème auquel sont confrontés tous les débutants dans le secteur. Le réflexe de la plupart d’entre eux, c’est de s’inspirer de la concurrence. Seulement, ce n’est pas forcément la bonne marche à suivre.

Pour fixer ton tarif, il va falloir que tu distingues le prix d’une mission one shot de celui des missions récurrentes. En ce qui concerne le calcul du tarif d’une prestation one shot, il te suffit d’évaluer le nombre de jours nécessaires pour la réalisation de la mission puis de le multiplier par ton taux journalier minimum. De façon générale, le TJM des débutantes est de 250 euros.

Pour les offres régulières, tu dois lister au préalable toutes les tâches essentielles pour l’atteinte de résultats. Il y a notamment la mise en place d’une stratégie, l’analyse de la concurrence, la création des visuels, la rédaction des posts, le contact avec les influenceurs, la routine d’engagement, les stories…

Une fois que tu les détermines, demande-toi honnêtement en dessous de quel prix, tu ne peux pas descendre pour cette mission. Tu viens de trouver ton prix plancher. Par la suite, interroge-toi sur le prix idéal que tu aimerais facturer. Veille à ce qu’il n’y ait pas une différence de 15 % entre ces deux prix. Tu feras donc la proposition de ton prix aux clients tout en gardant une marge de négociation correspondant à la différence jusqu’à ton prix plancher.

Devenir community manager : Trouver ses premiers clients

Maintenant, tu as un client cible, une offre convenant à tes besoins et des tarifs clairs. Il ne te reste plus qu’à trouver des clients. Ici, tu as plusieurs solutions.

Créer un compte dédié à son activité

Lorsque tu débutes en tant que community manager, tu dois présenter tes services. Pour cela, nul besoin d’avoir un site internet. Les réseaux sociaux sont largement suffisants. Tu peux donc créer un compte dédié à ton activité professionnelle. Ensuite, il te suffit d’envoyer ce dernier à ton entourage afin de montrer ce que tu sais faire. C’est également un excellent moyen de prospection.

Il est important de préciser que tu dois choisir le réseau social sur lequel se trouve tes clients cible. Surtout, pense à créer ton compte en ton nom personnel, et pas au nom de ton agence. Ainsi, tu as plus de chance d’attiser la curiosité des prospects.

Créer du contenu à valeur ajoutée sur les réseaux sociaux

Dès que tu crées ton compte Instagram ou LinkedIn, il faudra que tu commences à poster du contenu à forte valeur ajoutée. Les contenus généralistes comme autrefois ne sont plus vraiment recherchés. Il faut vraiment que tu sortes du lot et, pour ce faire, tu dois proposer des contenus concrets qui peuvent convaincre ton audience.

Pour clairement te positionner, trois types contenus sont infaillibles : les contenus éducatifs, les contenus humains et la preuve sociale. Les contenus éducatifs sont de façon générale des posts spécifiques qui répondent aux problématiques que rencontre l’audience.

En ce qui concerne les contenus humains, ils te permettront de raconter ton histoire sur les réseaux sociaux. C’est une bonne manière de tisser des liens et d’inspirer ton audience. Pour ce qui est de la preuve, elle te donne l’opportunité de t’ériger en expert dans ton domaine.

Prospecter pour trouver plus facilement des clients

Tu ne le sais peut-être pas, mais tes premiers clients peuvent bel et bien se trouver dans ton entourage. Pour cela, informe tes proches que tu te lances pour devenir community manager. Et même s’ils ne sont pas directement intéressés, ils peuvent en faire part à d’autres personnes qui pourront te contacter.

Tu as également la possibilité d’utiliser la méthode de la prospection chaude. Cela consiste à trouver des clients parmi les membres de ta communauté. Il te suffit d’établir une vraie relation avec tes abonnés. C’est une technique qui peut connaître un véritable succès sur Instagram, LinkedIn et avec un compte personnel Facebook.

Ici, tu devras échanger en messages privés avec ton audience, commenter leurs posts ou réagir à leurs stories. L’objectif, c’est de créer des opportunités de collaborer avec des prospects potentiels afin qu’ils se souviennent de toi au moment opportun.

Enfin, la méthode de prospection froide peut également te convenir. Pour y arriver, commence par étudier la situation de l’entreprise visée. Ensuite, mets le doigt sur ses problématiques et ses objectifs. Maintenant, envoie-lui un message afin de lui montrer que tu maîtrises ses besoins et que tu disposes des compétences nécessaires pour l’aider. Par ailleurs, tu peux lui proposer un appel de découverte pour discuter de vive voix.

L’évolution de ton activité de community manager

La dernière étape pour réellement devenir community manager à succès, c’est de réussir à développer ton activité. Une fois que tu as acquis les bases nécessaires et que tu t’en sors, ce sera le moment de migrer vers un coaching Instagram ou de créer ta propre agence. En réalité, dans le domaine du community management, les possibilités d’évolution sont innombrables.

Devenir community manager : Conclusion

En somme, il ne suffit pas de grand-chose pour devenir community manager. Avec de la volonté et en sortant de ta zone de confort, tu pourras te lancer. Cela te permettra d’avoir des revenus, mais également de faire quelque chose qui te plaît.

Si tu souhaites en apprendre plus dès maintenant, j’ai créé une masterclass gratuite pour t’apprendre à travailler comme community manager tout en voyageant à travers le monde. Clique sur le lien ci-dessous pour y accéder dès maintenant.

Liberté digitale

Prends ta liberté et pars voyager grâce à ton téléphone​

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.