se lancer à son compte

Se Lancer À Son Compte [5 métiers d’avenir]

Se lancer à son compte, c’est avant tout une réflexion personnelle. Mais, sans aucun doute, c’est une décision importante à prendre. En effet, ce choix te permet d’être ton propre chef. Ainsi, tu organises ton travail comme bon te semble et possèdes un contrôle total sur ta rémunération. En outre, la création de ton entreprise est l’option idéale pour te consacrer à ta passion. Pour sauter le pas, voici une liste de 5 métiers d’avenir pour te lancer.

Se lancer à son compte en tant que Community Manger

Le métier de community manager, actuellement, est très demandé. C’est un métier d’avenir dans lequel tu dois à tout prix te lancer.

Les missions d’un community manager

Pour une community manager, la première des missions consiste à créer du contenu pour les réseaux sociaux de son client. Cela comprend aussi bien les articles, les visuels que les vidéos. Concernant l’animation des réseaux, elle prend en compte la publication de posts, la réponse aux commentaires, la création d’engagement…

Outre la création de contenu, la professionnelle du community management doit s’occuper de la gestion des campagnes publicitaires. En réalité, la mise en place de ces campagnes demande un travail méticuleux en ce qu’il faut remplir des objectifs prédéfinis.

Le suivi des commentaires pour l’entreprise est également dans les cordes de la community manager. Elle doit assurer une gestion publique en cas d’émission d’un avis négatif, mais surtout une gestion privée en essayant de trouver une solution pour les personnes mécontentes.

En plus de créer du contenu, de gérer les campagnes publicitaires et de suivre ce qui se dit sur l’entreprise, la community manager analyse les retombées des actions réalisées. Elle intègre le report des chiffres clés tels que le nombre de likes, les commentaires, les partages, le taux d’engagement…

Les qualités d’une bonne community manager

Se lancer à son compte en tant que community manager n’est pas une tâche facile. Il est important que tu possède de certaines qualités. L’écoute est sûrement la plus importante. En développant ton sens d’écoute, tu pourras avoir une meilleure compréhension des envies de ta communauté. Cette qualité te permettra également de mettre en place une stratégie digitale orientée vers les influenceurs.

En dehors de l’écoute, tu dois être polyvalente. L’importance d’une telle qualité réside dans le fait qu’elle détermine la bonne manière pour attirer les internautes et les tenir en haleine. Tu dois pouvoir identifier les diverses plateformes, les contenus à succès ainsi que les débats sensibles.

La polyvalence conduit inévitablement à la curiosité. Une community manager curieuse sait s’interroger sur tout. Aussi, elle est ouverte d’esprit et prête à s’engager dans la nouveauté. Mais ce n’est pas tout, la professionnelle du community management doit se poser les bonnes questions et chercher à aller plus loin. En réalité, c’est l’unique moyen d’assurer l’animation des conversations. Toutefois, la curiosité ne doit pas faire de l’ombre au bon sens.

En tant que community manager, tu dois comprendre que ton milieu d’activité est assez critique. Les fakes news sont extrêmement fréquents et certaines nouvelles très sensibles. Pour cette raison, il est nécessaire que tu fasses preuve d’une grande rationalité. En entretenant les relations, tu dois avoir la tête sur les épaules et ne pas te laisser entraîner dans les abysses d’une argumentation infondée.

Face à ses nombreuses tâches, il ne fait aucun doute que la community manager doit être organisée. Étant donné que tu es en veille constante, tu dois planifier au moindre détail ton emploi du temps afin de ne pas te retrouver débordée. Dans ce cadre, tu peux te faire aider par des outils de planification et de gestion. Ils garantiront ta présence sur les réseaux sociaux ainsi que l’analyse des statistiques.

Les étapes pour devenir community manager

Pour se lancer à son compte en tant que community manager, une formation est indispensable. C’est une étape indispensable pour se lancer. Aujourd’hui, il existe de nombreux cursus diplômants à suivre pour devenir une community manager. Étant donné que tu es chargée d’assurer l’e-réputation d’une marque, mieux connaître cette dernière serait également un atout. Nécessairement, tu dois t’imprégner et te passionner pour les services offerts par ton client.

Excepté cette étape, l’amélioration de tes compétences en communication doit primer. En effet, il faut que tu puisses mettre en place une discussion efficace et cohérente pour aider les clients. De même, la création d’une relation avec ces derniers n’est pas à négliger. Savoir parler aux clients, c’est bien. Mais entretenir une bonne relation avec eux, c’est mieux.

Pour finir, il existe également des formations en ligne comme la nôtre pour t’apprendre à vivre de ce métier tout en étant totalement libre géographiquement afin de voyager à travers le monde.

Le community management : un métier d’avenir

Se lancer à son compte comme community manager présente de véritables avantages, car il s’agit d’un métier d’avenir. En raison du fait que les entreprises intègrent de plus en plus ce métier dans leur organisation, les perspectives d’évolution sont nombreuses. Une community manager à la possibilité de très bien gagner sa vie aujourd’hui tout en restant indépendante.

Aussi, une professionnelle du community management à la possibilité de se faire une place dans le domaine des ressources humaines. Grâce à sa capacité à interagir avec les autres, il saura assumer cette fonction avec brio.

En outre, l’animation impliquant l’incitation des visiteurs à conclure un achat, la community manager peut faire une bonne commerciale. Elle est apte à assurer la gestion du marketing et la communication d’une entreprise sur la toile et physiquement si le besoin se fait sentir.

Liberté digitale

Accède à la Masterclass Gratuite

Prends ta liberté et pars voyager grâce à ton téléphone​

Formatrice en ligne

Pour faire simple, une formatrice en ligne est une professionnelle qui se charge de dispenser des formations dans un domaine bien précis, et ce, sur Internet. Contrairement à ce qui se fait d’habitude, cette formation est donnée à distance. En réalité, la formatrice interagit avec ses élèves au moyen d’une plateforme virtuelle. Ce procédé d’apprentissage est nommé e-learning.

La formatrice e-learning tire donc profit du potentiel d’Internet pour alimenter sa pédagogie. Mais bien évidemment, cela présente une utilité dans la recherche des clients et la garantie d’une indépendance financière. 

Se lancer à son compte en tant que formatrice en ligne ne s’improvise pas. Il faut que tu détiennes certaines aptitudes. Tout d’abord, une bonne pédagogie est nécessaire pour exercer cette activité. En effet, tu dois avoir une excellente maîtrise de ton sujet.

Mais, plus que cette connaissance théorique, il est primordial que tu saches adapter ton discours en fonction de l’audience. Une bonne pédagogue possède l’art d’allier le rythme à la manière afin de faciliter l’apprentissage des apprenants.

Outre la pédagogie, tu dois, pour exceller dans la formation en ligne, développer une grande empathie. C’est un sentiment qui favorise les relations professionnelles. En étant empathique, tu seras plus apte à comprendre les besoins de tes apprenants. Un lien de confiance, de ce fait, peut être créé avec les interlocuteurs. Cela simplifie grandement la transmission du savoir.

En ce qui concerne les avantages à se lancer à son compte dans l’univers de la formation en ligne, il y a l’élargissement de la marge de la clientèle, l’amélioration de la qualité du renforcement des capacités, la flexibilité de l’emploi du temps, la diversification des offres de formation, la possibilité de voyager, etc.

Pour finir, le métier de formatrice en ligne ne nécessite pas l’obtention d’un diplôme spécifique. Cependant, il est possible d’obtenir une certification provenant d’un organisme indépendant, après avoir suivi une formation en techno-pédagogie.

Se lancer à son compte en tant que Coach

La coach est une accompagnatrice ayant un rôle d’assistance du client sur une certaine période. Cela vise à permettre à ce dernier de trouver ses propres réponses pour l’atteinte de son objectif. Cette facilitatrice ouvre, pour l’accompagner, le champ des possibles. Ainsi, il porte un regard nouveau sur ses blocages, ce qui lui permet de résoudre ses difficultés.

Comme coach, ta mission se résume à celle d’un entraîneur professionnel. Dans ce contexte, il est important que tu crées au début une alliance avec ton coaché pour installer un climat de confiance indispensable à un processus efficace de coaching. Tu dois être à la fois un appui encourageant et un soutien dans les différentes démarches.

Il est nécessaire de rappeler qu’il existe plusieurs types de coaching. L’un des plus connus, le coaching individuel consiste à aider une personne à trouver en elle les ressources utiles pour avancer vers son but. C’est un coaching qui s’adresse aux dirigeants tels que les managers, les chefs de projet, les leaders de transformation…

Par ailleurs, il y a le coaching collectif s’appliquant à l’équipe opérationnelle, l’équipe métiers ou l’équipe transverse. Enfin, le coaching d’organisation combine le coaching de l’ensemble de l’écosystème du client avec la création d’un comité de pilotage.

Pour se lancer à son compte dans le coaching, il est conseillé de se former, d’acquérir des connaissances, des outils et des techniques. À cet effet, plusieurs formations, dans ce sens, sont disponibles en ligne. Pour choisir la plus convenable, tu peux comparer les offres, les spécificités, les rythmes de formation et le niveau des formateurs.

S’agissant des habiletés comportementales et relationnelles à développer, on peut citer l’empathie, la facilité à créer une relation de confiance solide, l’écoute, etc.

Le montage vidéo

Mettre en rythme une œuvre audiovisuelle et lui donner une certaine cohérence, voilà la mission principale d’une monteuse vidéo. Cette professionnelle du montage, pour atteindre son but, réalise un premier tri des rushes dans l’objectif de ne garder que ce qui est exploitable. Aussi, elle peut recevoir des instructions de la part d’un réalisateur avec qui elle travaille en étroite collaboration.

L’avantage de se lancer à son compte dans le montage vidéo réside dans le fait qu’il s’agit d’un métier d’avenir. En effet, tu as la possibilité d’évoluer dans le monde du cinéma, mais tu peux également mettre à profit ton savoir-faire au service de la publicité et de la communication digitale (Youtube, publicité en ligne, etc…). Surtout, tu possèdes de nombreuses possibilités d’évolution.

Il faut aussi dire que pour se lancer à son compte comme monteur vidéo, des compétences sont requises. La maîtrise d’un ou de plusieurs logiciels de montage vidéo et de post-production est un véritable atout. En outre, tu dois avoir un sens artistique afin de mieux t’orienter dans tes décisions. Une grande attention, de la rigueur et un regard aiguisé sont, par ailleurs, primordiaux.

Pour ce qui concerne les formations pour devenir monteur vidéo, il faut généralement un bac +2. Seulement, certains arrivent à s’insérer sans atteindre ce niveau d’études. Aussi, il existe de nombreux centres qui proposent des cursus dans des délais relativement courts.

Se lancer à son compte en tant que Closer

Notre dernier métier d’avenir pour se lancer à son compte et devenir une femme indépendante est le closing. Pour rappel, ce métier consiste en une étape concrète et spécifique mise en place pour la conclusion d’une vente. La professionnelle du closing travaille donc avec des entrepreneurs pour faciliter la conversion de leurs prospects en clients en effectuant les ventes par téléphone.

En réalité, le closer intervient au cours de la dernière étape de la vente. Autrement dit, il procède à l’analyse de la problématique du client afin de l’aider à trouver des solutions par l’apport de valeur ajoutée. Le plus souvent, les personnes qui font appel aux services d’un closer sont les chefs d’entreprise, les conférenciers, les coachs, etc.

Le métier de closer est, sans aucun doute, parfait pour se lancer en indépendant. Étant une profession d’avenir, elle présente de nombreux avantages. Dans un premier temps, cette activité ne demande pas d’investissement. Tout ce qu’il te faut, c’est un téléphone pour t’assurer que le prospect achète le produit appartenant à ton partenaire.

Par ailleurs, la rémunération d’un closer est assez attractive. Avec une bonne maîtrise de ton activité, tu peux facilement bien gagner ta vie. Surtout, en exerçant ce métier, tu auras un contrôle quasi-total de ta rémunération. La possibilité de travailler peu importe l’endroit et le choix de son type de rémunération sont d’autres bénéfices de se lancer à son compte dans le monde du closing.

Conclusion

Il existe actuellement de nombreux métiers d’avenir pour se lancer à son compte. Ton choix doit reposer aussi bien sur ta passion que sur tes objectifs. Pour miser sur une option bénéfique, tu peux choisir de devenir formatrice en ligne, coach, monteur vidéo ou closer.

De mon côté, je te conseille vivement de te lancer en tant que community manager car c »est le métier qui m’a rendu libre et m’a permis de voyager tout en travaillant. D’ailleurs je te raconte tout dans ma masterclass gratuite disponible en cliquant sur le lien ci-dessous.

Liberté digitale

Prends ta liberté et pars voyager grâce à ton téléphone​

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.