métier pour voyager

Métier pour Voyager [Voici le Top 10]

Il existe, aujourd’hui, une multitude de possibilités pour celles qui recherchent un métier pour voyager. Ces métiers, en plus de permettre de gagner sa vie tout en se faisant plaisir, garantissent une certaine liberté. Les professions comme hôtesse de l’air ou membre d’un équipage de croisière sont les plus connues dans cette catégorie. Seulement, avec le développement du web, de nombreux autres ont émergé. Suis-moi pour découvrir le top 10.

Un métier pour voyager basé sur le transport

Évidemment, la première catégorie de métier à laquelle on pense pour voyager sont les métiers liés au transport. En voici quelques exemples.

Hôtesse de l’air ou steward

L’hôtesse de l’air est le premier métier pour voyager axé sur le transport. Dans un avion, elle s’occupe d’accueillir les passagers et veille à leur confort ainsi qu’à leur sécurité tout au long du voyage. Pendant le vol, l’hôtesse de l’air peut aussi assurer la distribution des repas et des boissons.  

Il faut dire que c’est un métier s’exerçant avec des horaires irréguliers, des décalages horaires et une situation debout permanente. Pour cette raison, il est nécessaire que tu sois en bonne condition physique. En outre, une bonne maîtrise de la langue anglaise et la détention du diplôme européen CCA sont indispensables.

Conductrice routière à l’international

La conductrice routière à l’international est une personne chargée de conduire des véhicules dans le cadre du transport et de la livraison de marchandises. C’est sans aucun doute un métier pour voyager car les trajets peuvent durer plusieurs jours et te faire traverser plusieurs frontières.

Les responsabilités de la conductrice routière à l’international concernent le respect des délais imposés, des mesures de sécurité et du Code de la route. En ce qui concerne ses autres missions, elles prennent en compte la supervision du chargement et du déchargement des marchandises, l’entretien de son véhicule et la garantie de certaines procédures administratives, etc.

Si le métier de conductrice routier à l’international te tente, il est important que tu développes certaines qualités comme la concentration, la réactivité, la rigueur… Par ailleurs, une excellente condition physique est nécessaire pour exercer cette profession.

Pilote de bateau de plaisance ou skipper

Tous les métiers de navigation permettent de voyager. C’est justement le cas pour la pilote de navire de plaisance également appelé skipper. En réalité, il s’agit d’une professionnelle assurant le transport de passagers sur des navires de plaisance. Elle peut, en outre, s’occuper du convoyage d’un voilier pour le compte d’un tiers propriétaire, locataire ou emprunteur de ce navire.

La skipper professionnelle, en règle générale, travaille aussi bien pour son compte que pour un tiers. Ainsi, elle peut être employée par des centres de vacances ou se charger de l’acheminement des voiliers d’un port à un autre, et ce, pour des particuliers.

Pour exercer le métier pour voyager de skipper, il est nécessaire de développer l’esprit de décision, le sens des responsabilités, les qualités relationnelles et la grande résistance à la fatigue physique et nerveuse. Concernant le diplôme requis, il s’agit du brevet de capitaine 200 voiles. Ce dernier est, le plus souvent, délivré par la Direction interrégionale des Mers ou par la Direction de la Mer.

Commissaire de bord

Si tu recherches un métier pour voyager, alors tu pourrais opter pour celui de commissaire de bord. Elle a pour mission, sur un navire de croisière, de gérer les agents de bord pour s’assurer que les besoins de sécurité et de confort de tous les passagers sont satisfaits. Par ailleurs, elle peut aider les clients à préparer les déclarations en douane et autres documents.

Pour l’exercice de cette profession, une expérience préalable comme agent de bord est souvent demandée. Une expérience en tant que concierge peut également être un véritable atout. Ce poste, enfin, nécessite d’excellentes compétences relationnelles et la connaissance d’une langue étrangère.

Un métier pour voyager axé sur le tourisme

Forfaitiste, agent d’accueil touristique ou animatrice de club de vacances, voilà autant de métiers axés sur le tourisme qui te permettront de voyager.

Forfaitiste

La forfaitiste, pour faire simple, se charge de la conception des formules de voyage, et ce, depuis la définition du circuit jusqu’aux arguments de promotion. Dans ce cadre, elle négocie avec les différents prestataires, hôtels, restaurants et compagnies de transport, afin d’obtenir les meilleurs prix.

Pour son activité, elle est souvent invitée à tester les lieux et activités à promouvoir. Ainsi, la forfatiste voyage dans le cadre de son activité afin de proposer les meilleurs choix possibles aux clients.

Ce métier pour voyager axé sur le tourisme nécessite cependant de passer une grande partie de son temps au bureau, consultant des documentations et négociant par tarifs avantageux. Pour son exercice, ces qualités sont importantes : l’organisation, la rigueur, la négociation…

Agent d’accueil touristique ou accompagnateur

L’agent d’accueil touristique doit conseiller, orienter et répondre aux questions des visiteurs. Ce métier, qui te permettra sûrement de faire d’importants voyages, peut s’exercer dans des offices de tourisme, des musées, des sites touristiques, ou au niveau de l’accueil des monuments historiques.

Au nombre des missions assignées à l’agent d’accueil touristique, il y a la programmation des différentes visites, la participation à l’organisation des différents événements et manifestations de sa structure, l’agencement de l’espace d’accueil…

Le métier d’un agent touristique, comme le cas pour tous les métiers d’accueil, exige une grande patience, une ouverture d’esprit et une humeur toujours enthousiaste. Il requiert également un bon sens de l’organisation et une capacité à travailler en équipe. Par ailleurs, il faut un niveau Bac+2 et une formation commerciale ou touristique pour intégrer ce corps.

Liberté digitale

Accède à la Masterclass Gratuite

Prends ta liberté et pars voyager grâce à ton téléphone​

Animateur ou animatrice de club de vacances

Travaillant dans un club de vacances, un hôtel club, un camping, une station verte ou un parc de loisir, l’animatrice de club de vacances, pour son activité, voyage énormément. Elle est chargée de l’accueil des vacanciers dans des clubs de vacances puis de leur prise en charge tout au long du séjour.

Cette professionnelle, en réalité, a pour mission de mettre l’ambiance, détendre les clients, les encadrer dans leurs activités, les accompagner lors de sorties en groupe, animer un dîner… De ce fait, sa disponibilité est presque totale. Elle commence assez tôt sa journée pour la préparation de toutes les activités prévues la veille : ateliers de peinture, aquagym, tournois de volley, découverte de la ville…

Sans aucun doute, l’animation de club de vacances est un métier pour voyager passionnant, car pour l’exercer, il faut que tu détiennes des qualités telles que la capacité relationnelle, le sens de l’adaptation, la créativité, le sens des responsabilités, etc.

En ce qui concerne les formations à suivre pour devenir animatrice de club de vacances, il y a le BAFA, le BAFD, le CPJEPS AAVQ, le BPJEPS spécialité loisirs tous publics. Par ailleurs, avec une bonne dose d’expérience, l’animatrice de club de vacances peut accéder à un poste de responsable d’activités, chef animateur, responsable général ou même responsable de club.

Métier pour voyager : freelance dans le domaine du numérique

Étant donné qu’ils s’exercent en ligne, les métiers du numérique permettent souvent de voyager.

Digital nomade : Un état d’esprit

De plus en plus, on entend parler de digital nomade, mais qui est-ce réellement ? En effet, il s’agit d’une personne ayant une activité en ligne, ce qui lui permet de voyager sans difficulté. Pour travailler pendant ses voyages, cette dernière doit nécessairement posséder une connexion Wi-Fi ou mobile. De plus, il lui suffit d’un logement temporaire à l’étranger, d’une chambre d’hôtel ou d’un café pour assurer ses missions.

La caractéristique principale d’une digitale nomade, c’est qu’elle a un mode de vie axé essentiellement sur les voyages. De ce fait, elle peut même passer toute une partie de l’année dans le pays de son choix.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles tu dois choisir le métier pour voyager te permettant d’être digital nomade. Tout d’abord, c’est le meilleur moyen pour explorer ta créativité. En effet, lorsqu’on sort de sa routine et évolue dans un environnement différent, le cerveau est bien plus sollicité et stimulé. Tu te confrontes à d’autres choses, d’autres façons de voir les choses et de penser.

Ensuite, devenir digital nomade, c’est avoir la possibilité d’apprendre plusieurs langues. L’immersion assure la rapidité de l’apprentissage. Surtout, tu y prends plus de plaisir. Cela s’explique par le fait que tu te trouves dans le vécu, dans l’action et le concret. Ta motivation n’en sera que plus forte.

Si tu veux avoir l’impression d’être toujours en vacances, alors le digital nomadisme est aussi un choix à faire. Déjà, lorsque tu fais ce que tu aimes, c’est déjà plus facile. Mais être en plus dans un beau pays et profiter du paysage, c’est le pur bonheur. Ainsi, tu vis à contre-courant de la majorité. Tu n’as pas d’horaires fixes, ce qui te permet de partir dans des endroits hors des vacances scolaires et des hautes saisons.

Les métiers pour devenir digital nomade

En étant digital nomade, tu peux faire le choix du statut d’entrepreneur ou de salarié. Précisons que la grande partie des digitaux nomades sont des entrepreneurs du web. En réalité, il existe une multitude de façons de générer un revenu sur le web. Toutefois, cela demande du travail et des compétences techniques assez avancées. Pour te donner une idée des métiers entrepreneuriaux que tu peux exercer, voici une liste :

  • Rédacteur web ;
  • Infographiste ;
  • Blogueur ;
  • Coach de vie ;
  • Monteuse vidéo ;
  • Community Manger (voir plus bas)

Concernant le statut de salarié, c’est également une option à envisager. Certaines personnes, en effet, préfèrent être salariées sans être cloisonnées entre quatre murs. Pour ce qui est des métiers à prendre en compte dans ce cas, il y a le journaliste, l’assistante virtuelle, la comptable, la graphiste, la photographe…

Community manager

Grâce au développement récent des réseaux sociaux, le community manager a connu une réelle ascension. Pour faire court, c’est une gestionnaire de communauté qui se positionne comme la garante de la réputation et de l’engagement à l’égard d’une marque sur le web.

En ce sens, de nombreuses missions incombent à la community manager : construction d’une stratégie d’e-réputation, développement de la stratégie de communication, animation d’une communauté, mise en place et développement des projets web.

S’agissant des aptitudes à développer pour réussir dans ce métier pour voyager, l’écoute est sûrement la plus importante. En développant ton sens d’écoute, tu pourras avoir une meilleure compréhension des envies de ta communauté. Cette qualité te permettra également de mettre en place une stratégie digitale orientée vers les influenceurs.

Outre l’écoute, tu dois être polyvalente. L’importance d’une telle qualité réside dans le fait qu’elle détermine la bonne manière pour attirer les internautes et les tenir en haleine. Tu dois pouvoir identifier les diverses plateformes, les contenus à succès ainsi que les débats sensibles.

La polyvalence conduit directement à la curiosité. Une community manager curieuse sait s’interroger sur tout. Aussi, elle est ouverte d’esprit et prête à s’engager dans la nouveauté. Mais ce n’est pas tout, la professionnelle du community management doit se poser les bonnes questions et chercher à aller plus loin.

Face à ses nombreuses tâches, il ne fait aucun doute que la community manager doit être organisée. Étant donné que tu es en veille constante, tu dois planifier au moindre détail ton emploi du temps afin de ne pas te retrouver débordée.

Devenir community manager ne s’improvise pas. Ainsi, différentes formations sont au choix :

  • BTS Communication (bac+2) ;
  • Bachelor information et communication digitale (bac+3) ;
  • Bachelor web marketing (bac+3);
  • License Communication (bac+3).
  • Ou encore, une formation à distance sans diplôme

Développeuse web

Un autre métier pour voyager dans le domaine du numérique est celui de développeuse web. Celle-ci, de façon générale, s’occupe du développement informatique de sites, applications, plateformes web… Dans ce cadre, elle intervient dans la phase de conception, participe à l’élaboration d’algorithmes, rédige de la documentation ou conduit des tests.

Les savoir-faire de la développeuse web sont principalement techniques, mais il faut tout de même certaines qualités pour s’épanouir dans ce milieu : l’esprit de synthèse et d’analyse, la capacité à résoudre des problématiques, l’autonomie et la débrouillardise.

En ce qui concerne les nombreuses formations pour devenir développeuse web : de la formation accélérée jusqu’aux bac+5 et écoles d’ingénieurs, en passant par les BTS, DUT et Licences. Toutefois, il est bel et bien possible de trouver des développeurs autodidactes.

Métier pour voyager : Conclusion

Des métiers comme conductrice routière à l’international, skipper, commissaire de bord, hôtesse de l’air, forfaitiste, agent d’accueil touristique, animatrice de club de vacances, digital nomade, community manager ou développeuse web ont un point commun : ils te permettront de voyager à travers le monde entier avec tous les avantages y afférents. Si tu recherches un métier pour voyager, il te suffit de faire ton choix.

Personnellement, je ne saurais que trop te recommander le métier de community manager car c’est celui qui m’a permis de devenir digital nomade et de découvrir plein de destinations. Si tu veux en découvrir plus à ce sujet, j’ai créé une masterclass gratuite dans laquelle je t’explique tout ! Clique sur le lien ci-dessous pour y accéder.

Liberté digitale

Prends ta liberté et pars voyager grâce à ton téléphone​

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.